dimanche 17 juillet 2011

Des nouvelles part2

Les abonnés l'ont déjà reçu dans leur boites aux lettres et le reste de l'univers pourra aller mercredi chez son libraire pour se le procurer. Je parle bien sûr de ce Numéro spécial Spirou Sauvez la Belgique. Dont voici  la couvertture signée Bercovici.
J'y ai participé et ma planche se trouve en 4ème de couverture, ce qui est une première pour moi. Et j'en conçoit une certaine joie. Ce numéro commence à faire du bruit. Cela me donne l'occasion de rencontrer pas mal de journalistes, plus souvent des français ou des suisses qui ont là une occasion en or pour parler de la crise belge sous un angle neuf.
Laurent Letzer, Frederic Niffle et moi face à une équipe de la RTBF

Frédéric Niffle et Laurent Letzer discutant à un journaliste d'RTL

Oui parce que ce numéro spécial parle de ça. De la crise belge. Cet espèce de feuilleton politique au scénario improbable qui dure dure dure. Pour ma part quand Fred Niffle m'a proposé de faire une planche pour ce numéro, j'ai décidé de profiter de cette tribune pour raconter à quel point je trouve cette situation pour le moins ridicule. J'ai le sentiment d'un extraordinaire gâchis. Cette situation ne me rend pas très optimiste quant à l'avenir de la Belgique et même de l'Europe. Il est clair que les discours nationaliste prennent de l'ampleur. Et quand une société a la tentation de se refermer sur elle même pour se regarder le nombril, ce n'est jamais bon. Où que ce soit. Ajoutez à cela une crise financière injuste et moralement intolérable...Bref rien de bien positif. Quelle réponses trouver à tout cela? Je ne sais pas. Pour le moment je ne peux que constater l'étendue des dégâts. Et en rire pour ne pas en pleurer.